Quelques actions du volet économique

Le Pays A3V est un territoire de 39 communes rurales qui, bien qu’éloigné des axes de communication principaux de la Région Provence Alpes Côte d’Azur, recèle d’atouts intéressants d’un point de vue de son développement économique. 

EREFIl s’agit d’une Zone de Revitalisation Rurale dans laquelle les entreprises peuvent bénéficier d’un certain nombre d’incitations fiscales au moment de leur création, les investisseurs dans l’immobilier de tourisme peuvent obtenir une réduction d’impôts sur le revenu, les revenus fonciers des bailleurs (location de biens immobiliers à l’année) font l’objet d’une déduction forfaitaire…

C’est un territoire attractif qui possède un fort potentiel de développement de son activité touristique. Il est, entre autre, situé à proximité de marchés de clientèles importants qu’il faut séduire en renforçant, notamment, la qualité des prestations et le travail en réseau des professionnels.

L’agriculture est une activité à très forte valeur identitaire du Pays : elle contribue à l’emploi et à la stabilité de la vie rurale, joue un rôle primordial dans la gestion de l’espace par le maintien de l’ouverture des milieux et constitue une composante importante de l’économie et de la culture locales.

Le Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var s’est engagé dans un certain de projets concernant le logement (maintenir et accueillir la population), l’emploi et la formation (mettre en relation l’offre et la demande locale, développer la formation de proximité…), les services (œuvrer pour le maintien et la diversification d’une offre de services de qualité…) et l’activité économique (créer les conditions d’attractivité du territoire…).

logo leaderAinsi, les pistes de travail poursuivies touchent à la fois les questions relatives à la requalification et la modernisation des stations de ski, le déplacement dans le Pays, la formation délocalisée ou la formation à distance, la création ou la reprise d’entreprise, l’accompagnement à la recherche d’emploi, la dynamique touristique, l’accueil des travailleurs saisonniers, le logement des populations, le potentiel de reconversion du patrimoine bâti en structures d’accueil d’entreprises, le développement des techniques d’Information et de Communication et leurs usages, la diversification agricole, la valorisation du bois énergie…